Hendrik Sartov

Intro Danish cinematographer
Was Cinematographer Photographer
From Denmark
Type Arts Film, Television, Stage and Radio
Gender male
Birth 14 March 1885, Haderslev, Denmark
Death 21 March 1970, Glendale, USA (aged 85 years)
Star sign Pisces

Hendrik Sartov (parfois crédité Henrik Sartov) est un directeur de la photographie, technicien des effets spéciaux et photographe américain d'origine danoise, né Hendrik Christian Sartov le 14 mars 1885 à Haderslev — Écart de Kvistrup (Danemark-du-Sud), mort le 21 mars 1970 à Glendale (Californie).

Biographie

Émigré aux États-Unis en 1907, Hendrik Sartov y débute comme photographe-portraitiste. Il rencontre en 1917 l'actrice Lillian Gish qui l'encourage à s'orienter vers le cinéma et le recommande au réalisateur D. W. Griffith. Ainsi, il est chef opérateur sur treize films muets américains sortis entre 1918 et 1928 (dans l'intervalle, en 1926, il est naturalisé américain). Les huit premiers sont réalisés par D. W. Griffith, dont Les Deux Orphelines (avec Lillian et Dorothy Gish) et La Rue des rêves (avec Carol Dempster), sortis en 1921. Mentionnons également La Bohème de King Vidor et La Lettre écarlate de Victor Sjöström (tous deux avec Lillian Gish et sortis en 1926), ainsi que Quality Street de Sidney Franklin (1927, avec Marion Davies). S'y ajoutent deux films de Griffith comme technicien des effets spéciaux (dont Le Lys brisé en 1919), et La Grande Parade de King Vidor (1925), pour des prises de vues additionnelles. Avec le passage au parlant, Hendrik Sartov se désintéresse du cinéma et se consacre par la suite exclusivement à sa première activité de photographe.

Filmographie complète

Comme directeur de la photographie

1918 : Cœurs du monde (Hearts of the World) de D. W. Griffith 1920 : À travers l'orage (Way Down East) de D. W. Griffith 1921 : La Rue des rêves (Dream Street) de D. W. Griffith 1921 : Les Deux Orphelines (Orphans of the Storm) de D. W. Griffith 1922 : La Nuit mystérieuse (One Exciting Night) de D. W. Griffith 1923 : La Rose blanche (The White Rose) de D. W. Griffith 1924 : Pour l'indépendance (en) (America) de D. W. Griffith 1924 : Isn't Life Wonderful de D. W. Griffith 1926 : La Bohème (titre original) de King Vidor 1926 : La Lettre écarlate (The Scarlet Letter) de Victor Sjöström 1927 : The Red Mill de Roscoe Arbuckle 1927 : La Galante Méprise (Quality Street), de Sidney Franklin 1928 : Under the Black Eagle de W. S. Van Dyke

Autres fonctions

1918 : Une fleur dans les ruines (The Greatest Thing in Life) de D. W. Griffith (technicien des effets spéciaux et photographe de plateau) 1919 : Le Lys brisé (Broken Blossoms) de D. W. Griffith (technicien des effets spéciaux) 1925 : La Grande Parade (The Big Parade) de King Vidor (prises de vues additionnelles)

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *